Crystal Palace navigue entre photographie, écriture et son, pour développer un récit fragmentaire à propos d’un territoire liminaire entre réalité et fiction. La lecture croisée entre les différents médias, explore les lignes de tension qui circulent entre imagination, mémoire, et notion d’identité.


Crystal Palace is a project combining electronic painting, photography, sound and writing. Based on a short fiction about amnesia, this work plays with tensions between media, exploring imagination, image and matters of identity.

photography by prisca lobjoy, prisca lobjoy, Prisca Lobjoy
photography by prisca lobjoy, prisca lobjoy, Prisca Lobjoy

CRYSTAL PALACE_CARNET DE BIRD

extrait


I-LE PAVILLON DE SOIN


Le sol est dur et humide, j’ouvre les yeux sur un ciel  laiteux. Des ombres claires s’affairent autour de moi. La conscience déglinguée je sombre à nouveau. Une éternité plus tard je reprend connaissance allongé au centre d’une pièce dépouillée. Je me lève, les murs tanguent. Je pousse la porte et découvre de l'autre côté une jeune fille vêtue de blanc qui semble m’attendre.

Le haut de son visage est dissimulé derrière un masque, elle s’éloigne. Je la suis, après plusieurs couloirs et portes battantes nous sommes dehors.  Nous traversons avec lenteur un terrain accidenté couvert d'herbes jaunes. Finalement elle me laisse devant un bâtiment semblable à une cabane de chantier. Ces yeux noirs me fixent. Avant de s'éloigner, elle me lance d'une voix claire : « souviens-toi, dix jours suffisent ».